Les 5 erreurs les plus coûteuses en entrevue

31.08.2016

L’alliée des professionnels épanouis au travail -

 

Vous demandez-vous comment vous distinguer de la compétition en entrevue? Voici le top 5 des erreurs faites par les professionnels que je prépare en entrevue. Pour bien profiter de ce blogue, je vous invite à identifier les erreurs qui vous guettent le plus et à suivre les conseils que je vous recommande pour l’enrayer!

 

1. Ne pas choisir de bons exemples

Bien que ça puisse paraître banal, lorsqu’on vous demande de parler d’une situation où vous avez démontré votre capacité à gérer un projet, celui que vous choisirez donnera toute la notoriété de votre réponse. Prévoyez un exemple percutant pour chaque critère du poste. Assurez-vous que chaque exemple corresponde au niveau du poste que vous convoitez (qui est souvent supérieur à celui que vous occupez présentement). De plus, en sélectionnant ces exemples avant l’entrevue vous pouvez vous inspirer de la description de tâches pour faire paraître les similitudes entre votre exemple et le poste à combler.

 

2. Mal communiquer

Répondre par « oui » ou « non », parler trop ou pas assez est un comportement nuisible en entrevue. Mais quoi dire? C’est là toute l’importance de la préparation! Souvenez-vous qu’une entrevue n’est rien d’autre qu’un examen oral. C’est à vous de décrire vos exemples en précisant les comportements que vous avez adoptés, en expliquant comment vous vous y êtes pris pour arriver à vos fins. La meilleure façon d’y arriver est d’écrire vos réponses avant l’entrevue en vous aidant d’un dictionnaire de compétence pour insérer les comportements qui seront recherchés dans vos réponses.

 

3. Mentir

Si vous sentez le besoin d’exagérer votre implication dans un projet ou les résultats obtenus, c’est que votre préparation est insuffisante. N’hésitez pas à investir entre 20 à 40 heures de préparation à votre entrevue. Tant qu’un malaise persiste, poursuivez votre préparation. En choisissant de gonfler votre expérience, vous prenez des grands risques pour votre réputation, votre crédibilité et toute votre vie professionnelle.

 

4. Ne pas adapter vos réponses

La lecture de la description de poste et la recherche sur l’organisation sont reconnues comme étant des pratiques exemplaires pour bien se préparer à une entrevue. Mais qu’en est-il de vos réponses? L’étape ultime de la préparation est l’art d’intégrer ce que vous avez appris sur le poste aux exemples que vous avez choisis. Ainsi, votre démonstration de l’initiative devrait correspondre à une situation qui intéresse l’organisation plutôt qu’un exemple que vous trouvez intéressant.

 

5. Jouer à la victime

Tout le monde s’entend pour dire que la recherche d’emploi demande de la persévérance et de l’audace. Même si vous avez investi beaucoup jusqu’à maintenant, demeurez souriant et démontrez votre attitude positive tout au long de l’échange en vous rappelant que toutes ces difficultés seront derrière vous lorsque vous obtiendrez ce poste. Les personnes chargées du recrutement sont à la recherche de candidats qui apportent des solutions, recherchent le moyen de contribuer à l’organisation et qui ont quelque chose d’unique à offrir non pas quelqu’un qui critique le processus, parle en mal de son dernier patron ou partage ses difficultés.

 

Ne prenez pas à la légère ces erreurs. Les candidats que je pratique en entrevue font tous, plus ou moins deux de ces erreurs. Sans exception! Acceptez donc de vous remettre en question et d’identifier l’erreur qui vous guette le plus pour vous préparer en conséquence. Vous doublerez vos chances de réussite et surtout, vous ferez preuve de beaucoup plus de confiance dans votre prochaine entrevue!

 

Please reload

Posts à l'affiche

21 questions pour faire le point de votre vie

04.09.2019

1/10
Please reload

Posts Récents